[ Conseil ] Apprendre à réaliser un glacage

De , 7 novembre 2012 , dans la catégorie : Conseils gratuits
Accueil » Conseils gratuits » [ Conseil ] Apprendre à réaliser un glacage

[ Conseil ] Apprendre à réaliser un glacage

Recette [ Conseil ] Apprendre à réaliser un glacage

Il existe différents types de glaçage, nous parlerons ici des plus communs en pâtisserie. Le glaçage au sucre (glaçages blanc) et le glaçage au chocolat.

Le glaçage blanc et généralement utilisé sur les 1000 feuilles, le glaçage au chocolat lui est utilisé sur les choux ou éclairs.

Matériel nécessaire

2 récipients
1 fouet ou fouet électrique
1 spatule en bois
1 spatule plate métallique
1 tamis ou un chinois étamine
Ingrédients pour le glaçage blanc
200g de sucre glace
1 blanc d’œufs
½ citron

Description de la technique pour le glaçage blanc

Tamiser le sucre glace. Si pas de tamis, casser les gros morceaux en les écrasant avec vos mains.
Mettre votre blanc d’œuf dans un récipient et y incorporer délicatement le sucre glace tout en remuant énergiquement à la spatule.
Ajouter votre jus de citron.
Continuer de mélanger jusqu’à obtenir la consistance d’une crème pâtissière.
Pour appliquer votre glaçage utiliser une spatule plate métallique.
Mettre le glaçage sur votre pâtisserie (froide) et l’étaler avec votre spatule.
Laisser votre pâtisserie 2 heures au réfrigérateur pour que le glaçage prenne.

Ingrédients pour le glaçage au chocolat

100g de chocolat noir (chocolat pâtissier)
50g de beurre
10cl de crème liquide entière

Description de la technique

Faire fondre le chocolat avec le beurre dans un bain marie.

Bien mélanger le chocolat pendant le bain marie pour que le mélange soit bien homogène.

Ajouter la crème liquide hors du feu et continuer de mélanger votre glaçage.

Appliquer votre glaçage chocolat de la même façon que le glaçage blanc. Pour un glaçage au chocolat vous pouvez l’appliquer sur une pâtisserie chaude.

Laisser votre pâtisserie 2 heures au réfrigérateur pour que le glaçage prenne et la sortir 10 minutes avant la dégustation.

Laisser un commentaire